Visite du domaine de l'Enregado (photo groupe).

Visite du domaine de l’Enregado

           Domaine de l’Enregado         

Mais que signifie Enregado ?

En provençal cela signifie le premier sillon. Ce sillon servait soit à semer les graines, soit à faire couler l’eau pour irriguer les cultures sur le côté.

Mais, ici, c’est un réseau de solidarité paysanne, qui accueille les produits d’autres exploitants agricoles locaux.

La présentation du domaine

C’est par une matinée pluvieuse que notre petit groupe de 7 personnes (et 2 enfants) est arrivé au domaine de l’Enregado. Isabelle, notre hôtesse, nous a fait vite oublier ce désagrément par sa gentillesse et la chaleur de son accueil.

C’est autour d’un café, sous une grande serre agréablement aménagée et avec une décoration qui fleure bon la vie de nos campagnes, qu’Isabelle nous présente l’Histoire de son exploitation (son parcours personnel, son installation, sa démarche paysanne et ses combats divers mais toujours pour le bien-être des gens et de la Planète). Installée depuis février 2019 sur la parcelle agricole de la Castellane, suite à un appel à candidatures de la commune d’Ollioules.

Cette serre a plusieurs fonctions. C’est un agréable coin accueil. On peut y organiser des réunions mais surtout, c’est un incubateur pour les plantes maraîchères et un terrain de cultures expérimentales plus exotiques (pour l’alimentation : avocats, chayottes appelées aussi christophines, maracuja, ananas, bananes, … pour la cosmétique : aloès du type Aloé Véra, Cactus raquette, …).

La visite du domaine

Par la suite, nous avons profité du fait que la pluie était un peu moins présente pour aller “à la terre”. C’est une petite exploitation d’1 hectare (Si vous voulez en savoir plus sur la correspondance d’un hectare, envoyez un mail à Bruno Lemaire). La culture est Bio (sans traitements même autorisés en bio mais juste un amendement au fumier de cheval 2 fois par an). Le fumier est également “Maison” puisqu’il provient de trois chevaux hébergés sur la propriété. Ces chevaux ont été sauvés de l’équarrissage et ont trouvé, ici, un havre de paix et une douce fin de vie. Pour vivre d’un hectare de terre, il faut beaucoup de courage et mûrir plein d’idées originales et innovantes. On peut vous dire qu’il ne lui manque ni de l’un, ni de l’autre !

Nous y avons aussi découvert un terrain non cultivable qui peut servir de lieu de rencontre d’été. Et on s’est bien promis de profiter de ces deux lieux de rencontre (serre et terrain) pour y faire une assemblée et/ou une grande fête “Jaune”.

Nous avons joué aux paysans en cueillant quelques fèves (c’est la saison) et contrairement à ce que dit la chanson ‘ça ne nous a pas gêné de marcher dans la boue’.

Cette riche matinée (tant en échange humain qu’en enrichissement personnel) s’est terminée vers midi après une photo sous la serre et un sac offert par Isabelle contenant les fèves (résultat de notre dur labeur) et une magnifique soupe Fenouil-Panais.

Merci à Isabelle et à Quitterie pour cette très bonne matinée passée ensemble. Nous ne nous sommes donc pas dit “Adieu” mais bien “Au revoir”.

Pour en savoir plus sur le Domaine et ses offres :

Site:  https://domaineenregado.com/ 

https://m.facebook.com/enregado.enregado

 

Scroll to top